Smash of the day

DixoncoiffeMontoyasurlefilpourletitreenIndycar

Voilà un nom qui doit vous dire quelque chose dans le monde automobile et notamment dans celui de la Formule 1. En effet, Juan-Pablo Montoya exerce toujours derrière un volant mais de l’autre côté de l’Atlantique. Après son départ de chez McLaren en 2006, le Colombien s’est essayé aux joutes musclées du Nascar pendant 8 ans puis a choisi en 2014 de rejoindre l’Indycar, la F1 américaine. Sa première saison au sein du célèbre Team Penske s’était soldée par une 4ème place finale au championnat avec à la clé une victoire. Ainsi, la saison 2015 devait être celle de la confirmation et pourquoi pas celle de l’avènement. Et tout ce passait comme prévu jusqu’à la dernière course de la saison où celui-ci devait se retrouver titré sans trop de problème. En effet, au départ de la dernière épreuve de l’année, à Sonoma, le pilote de 39 ans compte 56 points d’avance sur son dauphin au classement, Scott Dixon. Malheureusement, le Colombien est victime d’un accrochage à mi-course avec la voiture de son coéquipier Will Power. Sur la ligne d’arrivée Dixon s’impose et Montoya ne termine que 6ème ce qui fait que les deux pilotes finissent avec le même nombre de points: 556. Mais au petit jeu des victoires (3 contres 2), Scott Dixon devient champion du monde pour la quatrième fois de sa carrière après 2003, 2008 et 2013. L’issue est donc terrible pour Montoya qui pourra toujours se consoler de la perte de ce sacre sur le fil avec sa prestigieuse victoire lors de 500 miles d’Indianopolis en mai dernier!