Smash of the day

Coca-ColalâchelaNBAauprofitdePepsiCo

Après l’annonce d’Adidas de ne pas renouveler son contrat avec la NBA, c’est au tour de la firme de boissons non-alcoolisées, Coca-Cola, d’également quitter la ligue de basket américaine. En effet, après 28 ans d’aventure commune en tant que sponsor principal, Coca a décidé de laisser sa place à PepsiCo. Son meilleur ennemi qui mettra largement en avant sa boisson Mountain Dew mais également ses produits Brisk, Aquafina, Ruffles et Doritos. Grâce à l’acquisition des droits de la NBA, PepsiCo continue d’élargir son catalogue de deal avec les différents Sport US. Ainsi, la NBA fait suite à la MLB (Baseball), NFL (Football Américain) et la NHL (Hockey sur glace) ce qui a permis à Pepsi de devenir le mois dernier le deuxième soda le plus consommé aux USA, détrônant Diet Coke, la deuxième marque de Coca-Cola. Mais alors quid du numéro 1 du « soft drink » dans le monde, Coca-Cola, dans le monde du sport outre-Atlantique? La compagnie a décidé de se lier à la MLS (Soccer) en tant que boisson non-alcoolisé officielle de la compétition. Elle reprend ainsi un contrat appartenant à PepsiCo depuis 1996 et son apparition sur le territoire US. Une discipline que Coca connait bien (sous contrat avec la Fifa depuis 1974) et qui ne cesse de se développer et d’attirer le public américain. Reste à savoir si cette stratégie va s’avérer payante. Ce qui est sur, c’est que le combat entre ces deux géants de la boisson n’est pas prêt de s’arrêter!