Le saviez-vous

C’estquoilefootballaustralien?

Hier soir, lors du match de barrage intercontinental retour entre le Honduras et l’Australie, c’est bien les Socceroos qui ont validé leur ticket pour la prochaine Coupe du monde en Russie. Une bonne nouvelle pour l’Océanie et son pays-continent même si le football, comme on le connaît chez nous, n’est pas forcément le sport national. En effet, difficile de concurrencer le rugby, le cricket mais surtout le football australien. Car les Aussies ont bien leur football et E-TV Sport a décidé de vous dévoiler ses spécificités !

Pour être clair, ce sport que l’on appelle donc football australien chez nous et nommé « Football » ou « Footie » par les Australiens eux-mêmes. Normal, lorsque l’on sait qu’ils sont les seuls à y jouer. Ainsi, pour faire court, c’est tout simplement un mix de rugby, foot, volley, et hand-ball. Alors comment on fait cohabiter 4 disciplines en une sur un terrain?

Le terrain

Il est ovale (ce qui est plutôt rare) et également très grand, puisqu’un terrain de football australien peut faire jusqu’à 185 mètres de long et 155 mètres de large !

Comment marquer?

En guise de buts, on retrouve quatre poteaux, deux grands et deux petits, de chaque côté du terrain, à chaque extrémité de l’ovale.

Pour marquer des points, il suffit de faire passer le ballon entre les poteaux. On marque :

– 6 points quand on tape au pied entre les deux grands,

– 1 point quand on touche le poteau, qu’on tape entre un grand et un petit, qu’on tape entre les 2 grands à la main, ou que c’est un défenseur qui rentre le ballon entre les 2 grands.

Combien de personnes sur le terrain?

Là, c’est tout simplement le délire! On compte 18 joueurs dans chaque équipe et 8 arbitres pour couvrir tout le terrain. 44 personnes en tout…

Les règles

Le ballon est ovale et ressemble étrangement à celui du football américain. On a le droit de prendre celui-ci à la main et de courir avec, mais tous les 15 mètres, il faut faire un dribble, comme au handball. Les passes au pied sont les plus utilisées, car elles permettent de couvrir plus de distance d’un seul coup, et puis parce qu’on n’a pas le droit de toucher un joueur qui a reçu une balle envoyée au pied sans qu’elle ne touche terre. On peut aussi faire des passes à la main, mais en frappant la balle comme au volley. Il n’y a pas de hors-jeu ou d’en-avant.

Pour arrêter un joueur qui a le ballon, on a le droit de le pousser, le tirer, le plaquer, taper dans le ballon…une belle panoplie donc. On n’a juste pas le droit de le toucher après qu’il ait reçu un ballon envoyé au pied et rattrapé avant qu’il touche le sol…Voilà donc quelques premières notions parmi les nombreuses subtilités de ce jeu. Pour y voir un peu plus clair en images, on vous laisse regarder la vidéo ci-dessous!