Dossier

Cesmalédictionsquisévissentdanslemondedusport

Après « The Curse » qui a pris fin avec la victoire des Cleveland Cavaliers lors des Finales NBA 2016, ce sont les Chicago Cubs qui ont achevé une malédiction, celle de « Billy Goat » (expliquée dans l’article). Néanmoins, si le mauvais oeil a enfin décidé de laisser tranquille la capitale de l’Illinois et son équipe de baseball, celui-ci continue à causer du tort dans de nombreuses disciplines sportives. Ainsi, E-TV Sport vous en dit plus sur les malédictions qui sévissent encore et toujours dans le monde du sport!

Crédit photo principale : Flickr – joshjdss

Evitez la couverture de Sports Illustrated

Pour un sportif, faire la couverture d'un magazine aussi prestigieux que "Sports Illustrated" apparaît comme une consécration. Néanmoins, certains ont appris à leurs dépends que ce shooting pourrait avoir des conséquences néfastes sur la suite de leur carrière. En effet, cela a commencé avec le joueur de baseball des Braves d'Atlanta, Eddie Mathews. Le 16 août 1954, il est le premier athlète à se retrouver en une du magazine et sa franchise, qui connaissait une série de neuf victoires, a perdu pour la première puis Mathews s’est fracturé la main, ce qui lui a fait rater sept matchs. Le 7 août 1978, Pete Rose, a le droit à sa couverte et cette même semaine, sa série de 44 parties avec au moins un coup sûr a pris fin. Les exemples ne manquent pas: les Cleveland Indians en ont fait la cruelle expérience avant de perdre 101 matches en une saison et le pilote NASCAR, Pat O'Connor, a perdu la vie après avoir fait la couverture du célèbre magazine américain! CREDIT PHOTO: Walter Iooss Jr. / Sports Illustrated

La couverture du jeu Madden n'est pas une bonne idée

Tout cela a commencé en 1999 alors que Garrison Hearst, des 49ers de San Francisco, est apparu sur la couverture du jeu vidéo de la NFL, «Madden Football». Hearst a subi une fracture à une cheville dès la parution du jeu et a raté deux saisons en raison de cette blessure. Depuis, de nombreux joueurs ont eu des problèmes de maladie, de blessures ou ont carrément été impliqués dans un crime.

Le scandale des Black Sox

En 1919, 8 joueurs de baseball de la franchise des Black Sox sont bannis à vie suite à un scandale de matchs truqués. Après avoir été éliminés par les Reds de Cincinnati cette année-là, les White Sox n’ont pas remporté la Série mondiale avant 2005. 86 ans de disette!

Malédiction du "Bambino"

Le 26 décembre 1919, les Red Sox de Boston vendent le légendaire Babe Ruth, surnommé le "Bambino", aux Yankees de New York. Avant le transfert, les Red Sox avaient obtenu quatre titres entre 1912 et 1918. Par la suite, les Yankees ont gagné la Série mondiale 26 fois. Pendant ce temps-là, Les Red Sox ont dû attendre jusqu’en 2004 avant d’enfin briser le mauvais sort. Durant cette conquête du championnat, les Red Sox ont surmonté un déficit de 3-0 contre les Yankees lors de la finale de la Ligue américaine. C’était la première fois qu’un tel exploit était accompli dans l’histoire du baseball majeur.

La malédiction de Bill Barilko

Après avoir inscrit le but vainqueur en finale de la Stanley Cup pour les Maple Leafs de Toronto en 1951, Bill Barilko part en voyage de pêche avec un ami. Leur avion s’est écrasé et les deux hommes sont décédés. Depuis ce drame, Les Maple Leafs n’ont pas soulevé la coupe au cours des 11 années suivantes, soit en 1962, année où le corps de Barilko a été retrouvé.

La malédiction d'Aaron Ramsey

Pour résumer: Dès qu'Aaron Ramsey (le joueur d'Arsenal) trouve le chemin des filets, une célébrité décède. Les cas sont nombreux: Oussama Ben Laden, Steve Jobs, Mouammar Kadhafi, Whitney Houston, Ken Norton...

La malédiction de Bella Guttmann

Après ses deux C1 remportées avec le Benfica, Guttmann, satisfait de son travail, demande au club une revalorisation salariale qu'il n'obtiendra finalement jamais. Déçu, il quitte alors le club et le maudira en lançant cette phrase célèbre: « Je m'en vais en vous maudissant. À partir d’aujourd’hui et pendant 100 ans, Benfica ne remportera pas une Coupe d’Europe. » La malédiction s'opère alors dès le départ de Guttmann, s'étendant même sur la C3. Depuis le départ du sorcier hongrois, Benfica n'a plus remporté de coupe d'Europe, et pire encore, a échoué 8 fois en finale (battu lors des finales de C1 de 1962-63, 1964-65, 1967-68, 1987-88 et 1989-90, ainsi que lors des finales de C3 de 1982-83, 2012-13 et 2013-14). Pour parer la malédiction, le président du Benfica Luís Filipe Vieira, décide même pour fêter les 110 ans du club en 2014, d'ériger une statue de Guttmann de plus de deux mètres fabriquée en Hongrie avec ses deux C1 dans les mains (pour chasser la malédiction en faisant revenir l'esprit du hongrois)

Malédiction de "Billy Goat"

Cette malédiction s'est abattue sur les Cubs le 6 octobre 1945. Billy Sianis, un commerçant de Chicago, propriétaire d'une chaîne de tavernes nommée "Billy Goat Tavern", assiste à un match de Série mondiale en compagnie d'une chèvre ("goat" ou "billy goat" en anglais) domestiquée. Mais l'odeur de l'animal dérange les spectateurs. Du coup, Billy Sianis, furieux, quitte le stade en déclarant: Them Cubs, they aren't gonna win no more ("Ces Cubs, ils ne gagneront plus jamais"). Les Cubs perdirent la finale face aux Tigers de Detroit en 1945. Pire encore: Chicago n'a plus jamais accédé à la Série mondiale! CREDIT PHOTO: Florida Standard

Malédiction de Talladega

Plusieurs événements, dont les décès des pilotes Larry Smith et Davey Allison, ont amplifié la rumeur voulant que le circuit de Talladega soit construit sur un cimetière à Muskogee. Selon ESPN, en 1973, Bobby Isaac a quitté son véhicule lors du 90e tour, parce qu’il a entendu des voix lui dire de se stationner et de sortir du véhicule.

La malédiction du colonel

Une malédiction aurait été lancée sur l'équipe de baseball des Hanshin Tigers par le Colonel Harland Sanders, défunt fondateur de la chaîne de restauration KFC et mascotte de l'enseigne. La raison de cette malédiction viendrait du mauvais traitement d'une des statues à son effigie située devant un de ses restaurants par des fans de l'équipe en 1985. Les Hanshin Tigers sont basés dans le Kansaï, la deuxième plus grande zone métropolitaine au Japon. Ils sont considérés comme les perdants traditionnels du baseball professionnel japonais, en opposition aux Yomiuri Giants de Tokyo, qui sont considérés comme les rois du baseball japonais. L'équipe a beaucoup de fans dévoués qui soutiennent leur club sans s'occuper de ses mauvais résultats. Comme c'est souvent le cas avec les malédictions sportives, la malédiction du Colonel est utilisée pour expliquer la traversée du désert que les Hanshin Tigers doivent endurer depuis leur unique victoire au championnat de 1985. la malédiction aurait commencé lors de cette victoire. Les fans, excités par le succès de leur équipe, ont jeté la statue du colonel Sanders dans le canal Dōtonbori. La « malédiction du Colonel » est également employée comme menace pour ceux qui divulgueraient la recette secrète aux 11 herbes et aromates qui fait le goût unique du poulet de KFC.