Dossier

Cesgrandstennismenquin’ontjamaisremportélaCoupeDavis

Ce weekend débute la nouvelle saison de la Coupe Davis et comme chaque année, difficile de réellement s’y intéresser. Enfin si, on a quand même envie de savoir si la France va réussir à conserver le Saladier d’argent et surtout si cette équipe va pouvoir éliminer une nation qui présente un joueur du top 10. Si Federer et Wawrinka pour la Suisse, Berdych pour la République Tchèque, Djokovic pour la Serbie, Murray pour la Grande-Bretagne ou encore l’Argentine avec le revenant Juan-Martin Del Potro ont réussi à s’imposer ses dernières années en Coupe Davis, désormais d’autres jeunes loups veulent faire gagner leur pays. On pense à Marin Cilic Dominic Thiem pour l’Autriche, Alexander Zverev pour l’Allemagne, Grigor Dimitrov pour la Biélorussie, David Goffin pour la Belgique (il a déjà joué 2 finales) ou encore Jack Sock pour les USA. Mais avant de savoir lequel ces joueurs portera son pays jusqu’au trophée, E-TV Sport a décidé de se pencher sur ces champions qui n’ont jamais fait de la Coupe Davis une priorité, qui n’ont jamais pu compter sur une équipe à leur hauteur ou encore qui ont échoué lors de la dernière marche…la plus haute!

Ellsworth Vines (USA)

L'Américain (1911-1994) a remporté 3 titres du Grand Chelem à 21 ans avant de passer chez les pros. De l'avis de Donald Budge et de Jack Kramer, le plus grand joueur de tous les temps quand il était en forme.

Jack Crawford (Australie)

La légende australienne (1908-1991) ne remportera jamais la Coupe Davis. Il fut notamment battu en finale de l'édition 1936 par Fred Perry en 5 sets.

Nicola Pietrangeli (Italie)

Le tennisman italien détient le record du nombre de matchs disputés avec 164 entre 1954 et 1968. Il n'a cependant jamais remporté l'épreuve. Il détient aussi le record de victoires en simple (78), le record de victoires en double (42), et le record du double le plus souvent victorieux (34) avec Orlando Sirola.

Manolo Santana (Espagne)

Il dispute deux finales mais s'incline les deux fois face à la grande Australie de Newcombe et Emerson.

Ilie Nastase (Roumanie)

Il disputera 3 finales en 4 ans (1969, 1971,1972) en compagnie de Ion Tiriac et ceux-ci s'inclineront à chaque fois face aux USA.

Guillermo Vilas (Argentine)

Pendant 14 ans, il portera fièrement le maillot de l'équipe d'Argentine et remportera 45 matchs pour seulement 10 défaites. En 1981, avec son compatriote José Luis Clerc, il ne pourra rien faire face aux USA portés par Roscoe Tanner et John McEnroe.

Jimmy Connors (USA)

Jimmy Connors a souvent snobé la Coupe Davis (3 participations en 20 ans de carrière) mais il a participé à la campagne victorieuse de 1981 en jouant deux simples en quart de finale (deux victoires). Il a aussi participé à la campagne de 1984 perdue en finale contre la Suède.

Patrick Rafter (Australie)

Pilier de l'équipe d'Australie de Coupe Davis, il ne peut prendre part, en raison d'une blessure, à la finale remportée par son pays en 1999. Il ne parvient pas ensuite à gagner l'épreuve, échouant en finale en 2000 contre l'Espagne, puis en 2001 contre la France. Lors de cette dernière finale, il gagne son premier match en simple mais ne peut prendre part au second pour cause de blessures.

Gustavo Kuerten (Brésil)

Il a disputé deux quarts et une demie-finale mais n'a pas eu le soutien nécessaire pour aller jusqu'au bout.