Smash of the day

Bolt,encoreettoujoursenor

Décidément, même avec les statistiques et surtout Justin Gatlin contre lui, Usain Bolt reste toujours le roi du sprint. Et pourtant dans le nid d’oiseau de Pékin, cela était loin d’être joué d’avance. Après une demi-finale plus que laborieuse, on donnait que peu de chances au Jamaïcain pour remporter son troisième titre mondiale sur la distance reine. Oui mais voilà, la foudre a une nouvelle fois frappé et ce n’est pas le meilleur sprinteur de la saison, Justin Gatlin, qui a pu jouer le rôle de paratonnerre. A un an des Jeux de Rio, le patron du sprint remet ainsi les pendules à l’heure vis-à-vis de Gatlin, qui s’était pris à rêver de le détrôner. Le duel est déjà lancé pour l’an prochain, où les arbitres ne seront peut-être pas les habituels Tyson Gay et Asafa Powell, seulement 6e et 7e en 10″00 ce dimanche, mais plutôt les pépites André De Grasse (Canada) et Trayvon Bromell (Etats-Unis), déjà en bronze en 9″92. Du côté de la Chine, place maintenant au 200m où Usain Bolt pourrait bien remporter une 12ème médaille aux Mondiaux (Il est l’athlète le plus titré des championnats du monde) et une dixième breloque en or. Bolt l’a déjà affirmé: « C’est une légende »!